Filière bois : comprendre la crise des matières premières.

Publié le : 28/09/2021 14:37:30
Catégories : Guides

Nous subissons de plein fouet la crise des matières premières depuis plusieurs mois maintenant. La filière bois est particulièrement touchée par cette crise sans précédent. Cet article permet de comprendre quels sont les tenants et les aboutissants de cette crise mondiale. Découvrez ce que cette crise planétaire implique et les répercussions qu'elle engendre sur notre vie quotidienne.

Qu'est ce que la crise des matières premières ?

Cette crise correspond à une augmentation conséquente du prix des matières premières. La hausse des coûts engendre des difficultés d'approvisionnement et des risques de pénurie.

A quoi est due la hausse des matières premières ?

Plusieurs raisons expliquent cette crise planétaire. Dans un premier temps, nous assistons à la chute du dollar. La monnaie américaine est le repère mondial pour la fixation du prix des matières premières. Quand le dollar baisse, le coût des matières premières augmente. Les mauvaises conditions climatiques  (gel tardif en Europe, sécheresse intense en Amérique du Sud...) ont beaucoup affecté les récoltes. Les rendements ont été mauvais ce qui a généré une hausse du coût des produits agricoles.

La raison majeure reste cependant la sortie de crise Covid 19. En effet, l'offre disponible n'a pas suivie face à une trop forte demande des ménages. Les économies chinoises et américaines ont redémarré fortement, et ce dès l'été 2020. La relance économique a été si soudaine que beaucoup d'entreprises se sont retrouvées face à une pénurie de matières premières.

Qu'en est-il de la filière bois ?

Les Etats Unis ont de fortes demandes de bois liées à l'utilisation de ce matériau à plus de 80% pour la construction de leurs maisons. Auparavant, les Etats Unis se fournissaient en bois auprès des canadiens. Depuis que Donald Trump a taxé l'industrie du bois canadienne, de nombreuses entreprises américaines se dirigent maintenant vers les scieries d'Europe du Nord. Ces entreprises américaines paient le bois à des prix bien supérieurs aux nôtres. Face à cette hausse des commandes à un tarif élevé, les entreprises européennes ont augmenté leurs prix. Les entreprises européennes peinent à s'approvisionner en matières premières car il y a une raréfaction de la ressource disponible engendrée par la hausse de la demande. Le bois est un matériau de plus en plus prisé dans le secteur de la construction pour ses vertus écologiques. Ce n'est pas temps sa raréfaction mais les délais d'approvisionnement dans cette matière première qui pénalisent aujourd'hui les entreprises de production.

Quelles sont les conséquences de la crise sur les entreprises et les ménages ?

Pour les entreprises, l'impact est très important puisqu'elles absorbent l'augmentation des prix des matières premières en baissant leur marge. De nombreuses PME font face à des difficultés d'approvisionnement. Les délais de livraison sont allongés ( en temps normal, les délais sont généralement de 3 semaines, aujourd'hui ils sont plutôt de quatre mois). Les entreprises ne peuvent plus fonctionner correctement. Cette crise engendre des baisses de chiffre d'affaires et une perte de productivité.

Cette crise aura des conséquences à terme sur le portefeuille du consommateur. En effet, les entreprises seront contraintes de répercuter cette hausse sur le coût de leur production (mobilier pour la filière fabrication de l'ameublement).

Quels sont les secteurs concernés ?

La crise des matières premières a des impacts sur de nombreux secteurs.

En France, cette crise se fait fortement ressentir dans l'industrie, le bâtiment, l'agroalimentaire, l'électronique, la métallurgie, la chimie, les marchés du bois, de l'aluminium, de l'acier, du cuivre, certaines matières plastiques et des puces électroniques.

Les secteurs les plus touchés restent le bois et l'acier.

Quelle évolution possible pour la crise des matières premières bois ?

La plupart des économistes restent optimistes. Ils estiment que cette forte hausse de la demande directement imputée à la sortie de la crise devrait diminuer et revenir à la normale prochainement. Pour certains, c'est lié à une désynchronisation de l'offre et de la demande. Les entreprises s'attendent à des améliorations dans les prochains mois.

FABRIQUES EN FRANCE DANS NOTRE USINE, LA PLUPART DE NOS MEUBLES SONT LIVRES MONTES

Pour une question ou un devis, contactez Sophie Lebreton

Par mail ou par téléphone au 02.51.41.40.50

Crédit photo : Wirestock freepik

Partager ce contenu